AUTRES OUTILS

Il existe beaucoup d’autres outils que l’on peut utiliser pour inciter les enfants à conter:

Vous en trouverez quelques uns ci-dessous:

– des outils à fabriquer

– des outils que l’on trouve chez soi

– des outils à imprimer

TABLIER DE CONTES (ou de comptines)

Un simple tablier avec des poches (éventuellement, coudre des personnages sur les poches).

Soit on raconte plusieurs contes et dans chaque poche, il y a le personnage  principal de chaque conte, soit on raconte un seul et dans chaque poche, il y a les différents personnages du conte que l’on a choisi. On les sort au fur et à mesure. L’enseignant peut utiliser ce tablier, mais les enfants peuvent se l’approprier en mettant dans les poches les personnages qu’il souhaitent.

CARTES/TAROTS DE CONTES 

N’hésitez pas à ressortir vos anciens imagiers pour trouver des dessins pour conter!

Voici les images des animaux d’un célèbre imagier pour conter « La grenouille à la grande bouche »:

Quant au « tarot des 1001 contes », c’est un jeu du commerce pour inventer des contes merveilleux. Vous y trouverez des images de personnages ( prince, bergère, voleur etc..), des objets ( livre, coffre..) des lieux ( grotte, château, mer..). Vous pouvez utiliser les images des personnages pour conter également:

IMAGES PLASTIFIÉES

 

Vous dessinez ou faites dessiner aux enfants les personnages du conte. Une fois plastifiés, les dessins peuvent être collés sur des morceaux de rondins pour les stabiliser. Vous pouvez également faire des photos avec les enfants.

Vous pouvez aussi les coller sur une brochette en bois pour une manipulation du dessus.

DÉS DE CONTES

 

Il suffit de fabriquer un dé à contes avec sur chaque face un animal pour un conte énumératif.

Ce dé sert pour une contée en groupe, avec pour chaque enfant, un animal nouveau introduit lors de son lancer de dé. Par exemple, quand les enfants ont bien compris la structure de « La grenouille à la grande bouche », on fabrique un dé avec des animaux nouveaux. Les enfants jettent le dé quand c’est leur tour de raconter un bout de l’histoire et introduisent l’animal qui se trouve sur la face supérieure du dé, dans l’histoire collective.

               

BÂTON A CONTER

 

C’est un bâton sur lequel on a attaché ou gravé ou peint des éléments qui symbolisent les différentes étapes de l’histoire à raconter, et placés dans l’ordre du conte.

Les éléments accrochés peuvent être des morceaux de tissu (pour symboliser par exemple la robe de la princesse par exemple), de petites babioles (une plume pour un oiseau, ou une dent de loup…), des perles (pour le trésor), des feuilles d’arbre (pour la forêt), des roches colorées, …

Au fur et à mesure de la contée, on bascule l’accessoire de l’autre côté du bâton.

Nadiège Magron nous l’a présenté après un stage qu’elle a fait auprès de celle qui l’a conçu: la conteuse Fiona Mac Leod.

Voici ce qu’en dit « Seed of tellers »:

« Il peut être utilisé pour soutenir les histoires sensorielles car les éléments attachés au bâton peuvent également stimuler d’autres sens (comme les petites cloches pour le son, ou des échantillons de fausse fourrure pour le toucher, ou de l’ail pour une histoire de vampires pour l’odeur, etc.). On peut aussi faire des variantes uniquement colorées en utilisant des peintures acryliques. C’est un exercice très intéressant à faire avec les élèves pour les aider à visualiser (… le déroulement) d’une histoire. »