Sac à contes

Dans une classe où les enfants ont l’habitude de conter, les sacs à contes sont à disposition au fur et à mesure que les contes sont travaillés. Ces sacs peuvent être utilisés au sein de la classe mais ils peuvent également être emportés dans les familles.

Faire un sac à contes est simplissime. Il suffit :

– d’un sac en tissu

– des personnages du conte

– des accessoires au besoin

Si le sac circule dans les familles, il est intéressant de mettre dedans, en plus :

– la liste du matériel inclus dans le sac

– éventuellement, l’album pour que les parents sachent de quelle histoire il s’agit.

Les enfants auront le choix des contes à emporter pour conter chez eux à leurs parents, leurs frères et soeurs etc…

Des sacs à contes

Quelle que soit la technique utilisée, il est toujours intéressant de fabriquer un sac pour chacun des contes travaillés en classe, en tissu, avec ou sans transfert.
Pour les personnages à l’intérieur, ce peut être des peluches, des images plastifiées, des figurines, des personnages en transfert tissu et rembourrés….

Voici les différentes techniques que nous avons testées :

 COUTURE

« La moufle » de Marianne Chassat avec des personnages fabriqués à partir d’images imprimées transférées sur du tissu et rembourrées.

MAROTTES

Avec des cuillères en bois, que l’on complète avec les yeux, la bouche, les cheveux ou des accessoires. Voici le sac à contes des sorcières pour « Boucle d’or ».

CROCHET

On crochète des personnages très simples, selon le même modèle. Les corps et les pattes sont identiques, seule la couleur de laine et les oreilles ou le nez diffèrent. Ces personnages crochetés s’appellent des « amigurumis ».
C’est Sylvie Ronteix notre grande spécialiste du crochet qui crochète les personnages des sacs des sorcières avec cette technique. La réalisation de ces personnages prend du temps, donc nous vous conseillons de choisir un conte qui n’a pas une multitude de personnages…

Pour en savoir davantage ou obtenir les modèles, n’hésitez pas à nous contacter.

PERSONNAGES PHOTOCOPIES ET PLASTIFIES

Il est pratique de les coller sur des rondins de bois (on trouve ces rondins comme porte-menu dans les accessoires de fêtes) ou des bouchons en liège pour qu’ils tiennent debout facilement, comme pour les images du sac de « Pourquoi le moustique bourdonne à nos oreilles » des sorcières :

A PARTIR DE MATÉRIELS DÉJÀ EXISTANTS:

« Le bonhomme de pain d’épices » des sorcières avec des personnages en bois, des figurines d’animaux, un bonhomme de pain d’épice en pâte à sel, deux arbres en papier plié en cônes, deux bouts de tissu : un vert pour le chemin et un bleu pour la rivière.

ou encore le conte des « Trois petits cochons » des sorcières où vous pouvez utiliser des personnages que vous avez déjà : playmobils, petites peluches, figurines Schleich ou Papo ou autres ainsi que des legos, des branches et de la paille.

MELANGE DE TECHNIQUES

Un sac avec un accessoire si besoin et tout le reste en images plastifiées pour le sac « La soupe au caillou » de Marianne Chassat.

Une utilisation à l’école

Voici la fiche que propose Marianne Chassat pour les sacs à contes que les élèves de sa classe emportent à la maison: